Jacques Villette: Pour la réhabilitation de Maurice Papon
Accueil    L'affaire   Qui est-il  Le Jury d'honneur Les raisons  Bordeaux   Le procès  Documents  Bibliographie  


        Lettre du comité de soutien aux parlementaires (1987)

Paris, la 9 Novembre 1987           

 

            Monsieur,

             En 1981, Maurice Papon, ancien Ministre, a fait l'objet, on s'en souvient, d'une campagne mettant en cause son attitude durant la dernière guerre mondiale, alors qu'il exerçait les fonctions de Secrétaire Général de la Préfecture de Bordeaux.

            Lassé alors d'être  l'objet de déclarations, d'attaques et de  menaces - qui se sont traduites finalement par le dépôt organisé de plaintes suscitées 40 ans après l'occupation - Maurice Papon a demandé à être inculpé afin d'avoir accès à ce "dossier".

            Le juge d'instruction commis a,  par ordonnance en date du 22 Février 1984, désigné des experts aux fins d'analyser les faits reprochés et les documents produits. Ce rapport d'expertise, déposé en janvier 1985, a été traité par le silence.

            La Cour de Cassation a annulé la procédure suivie, y compris l'inculpation prononcée avant toute expertise. Une nouvelle instruction est donc ouverte. Tout va recommencer après six années de procédure.

            Or, la lecture du rapport des experts ayant confirmé leur intime conviction, les soussignés croient de leur devoir de conscience de donner connaissance de ce document afin que Maurice Papon soit définitivement et rapidement mis hors de cause dans cette affaire montée de toutes pièces. Ils espèrent que les anciens collègues de Maurice Papon s'emploieront à faire cesser enfin ce scandale indigne d'un Etat de Droit, alors que par ailleurs  les plaignants ont été inculpés pour dénonciation calomnieuses.

            L'aticle 6, alinéa 1er, de la convention Européenne des Droits de l'Homme, stipule : " toute personne a droit à ce que sa cause soit entendue équitablement,  publiquement et dans un délai résonnable ..."

            L'affaire DREYFUS a duré 12 ans. L'affaire PAPON dure depuis six ans. C'en est assez !

            Il ne nous semble pas que dans la conjoncture actuelle, sensible au racisme et à l'anti-sémitisme, il soit bien de se servir de la justice pour régler des comptes politiques.

Maurice Bourgès Maunoury
Délégué Militaire du Général De Gaulle
pour la zone Sud
Ancien Commissaire de la République
à Bordeaux
Ancien Président du Conseil

Signature

  Jacques Soustelle
Ancien Directeur Général des
Services spéciaux
du Gouvernement provisoire
Ancien Commissaire de la
République à Bordeaux

Signature

Marie Madelaine Fourcade
Chef du réseau Alliance
Présidente du Comité d'action
de la résistance (CAR)
1ère Vice-Présidente de l'Union
Internationale de la Résistance
et de la Déportation  (U.I.R.D.)
Ancien Député Européen
Conseiller à l'Association
des Droits de l'Homme

Signature

  Guy de Saint Hilaire
Chef du Réseau Marco du NAP


Signature

 

 

 


Jean Morin
Ancien Directeur du Personnel
du Ministère de L'Intérieur
à la Libération

Signature

  Jean François Steiner
Ecrivain
Auteur de "Treblinka"

Signature